Dégaze Les Awirs (Liège)

NL

L’entreprise énergétique ENGIE-Electrabel veut construire une nouvelle centrale électrique au gaz fossile de 875 MW sur le site des Awirs, à Flémalle. Cette centrale électrique émettra jusqu’à 2.000.000 tonnes de CO2 par an, soit près de 17 fois plus que les émissions annuelles de la commune de Flémalle (121.121 t CO2 en 2012). De plus, des fuites durant l’extraction et le transport de gaz fossile jusqu’en Belgique rejettent d’importantes quantités de méthane, un gaz à effet de serre 86 fois plus polluant que le CO2 à court terme. Le gaz n’est pas une énergie propre. C’est une énergie fossile qui, si l’on prend en compte l’ensemble du cycle de production du gaz, est tout aussi nocive que le pétrole et le charbon.

La centrale électrique émettra également des particules et des oxydes d’azote (NOx), qui auront un impact direct sur la santé des habitant.e.s et sur l’environnement bien au-delà des limites de la commune.  

Aujourd’hui, ENGIE-Electrabel devrait s’engager pleinement en faveur des énergies renouvelables plutôt que dans les combustibles fossiles. Nous ne voulons pas nous retrouver avec une industrie fossile polluante dans nos jardins pour les 25 prochaines années. Nous ne sommes pas d’accord avec cet utilisation extrêmement coûteuse, irresponsable et inutile de l’argent des contribuables.

Pour ces raisons, nous demandons:

  • Que la commune de Flémalle donne un avis négatif concernant le permis d’environnement
  • Que la province de Liège n’accorde pas le permis environnemental pour la construction de la nouvelle usine à gaz.

La nouvelle usine à gaz des Awirs est inutile, catastrophique pour le climat, socialement injuste et antidémocratique! Lisez pourquoi ici.

Une enquête publique de la commune a eu lieu jusqu’au 6 avril 2021. Dégaze a exprimé son opposition à ce projet par ce texte-ci.